Annie Samuelson

dormeurs blancs
Ces jeunes dormeurs , à peine nés et si vulnérables dorment dans le silence des limbes.
 Il ne s’agit que d’une attente , la Vie attend son moment .
 Seulement sans langage, personne ne peut leur dire.
 Ce long sommeil gardera leurs souvenirs archaïques.
 Je pourrais raconter leur histoire, mon histoire,
 mais rien ne vaut leur silence.
 Et puis un jour, il suffira d’une voix, d’une présence, d’une étreinte,
  d’une odeur, et leur réveil tourmenté cherchera les mots, 
 qui avec le temps, couvriront de blanc le noir d’avant.
 Ils nous rappellent que nous avons tous besoin de la protection de l’autre , 
 de sa bienveillance et de son amour tel ce bouddha tout à sa présence près d’eux.
 Et si nous pouvons quelquefois prendre son rôle alors le monde tournera dans toute sa beauté.
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

                        Dormeurs réalisés en terre à céramique blanche ou en bronze – Bas reliefs en plâtre et terre cuite – Oeufs craquelés en terre cuite .

 vous pouvez aussi consulter mon site

www.anniesamuelson.com

presse 2013 –   article ENA- extrait

contact :  annie@anniesamuelson.com

img_0133_2

 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s